Mallila

center][/center]
عزيزي الزائر / عزيزتي الزائرة يرجي التكرم بتسجبل الدخول اذا كنت عضو معنا
او التسجيل ان لم تكن عضو وترغب في الانضمام الي اسرة المنتدي
سنتشرف بتسجيلك
شكرا
ادارة المنتدي

Super Mellila


    Les figures de rapprochement

    شاطر
    avatar
    Admin
    Admin

    عدد المساهمات : 65
    نقاط : 6031
    السٌّمعَة : 0
    تاريخ التسجيل : 18/04/2010
    العمر : 24
    الموقع : Mallila

    Les figures de rapprochement

    مُساهمة من طرف Admin في السبت أبريل 24, 2010 4:06 pm

    Les figures de rapprochement
    La comparaison : elle consiste à rapprocher deux éléments, un comparé et un comparant, pour en souligner les ressemblances ou les différences. Le rapprochement des deux termes se fait au moyen d’un outil de comparaison.
    Ex : Les dauphins (terme comparé) alentour sautent comme (outil de comparaison) des carpes (terme comparé). Louis Aragon
    La métaphore : comme la comparaison, elle rapproche deux éléments, mais sans les relier par un outil de comparaison.
    Ex : L’aurore est un cheval
    Qui s’ébrouant chasse au loin les corneilles. Norge
    Les figures de remplacement
    La métonymie : cette figure consiste à désigner un être ou un objet par un autre être ou objet qui a un rapport avec lui.
    Ex : boire un verre (le contenant désigne le contenu). Tout Brest accourut. Chateaubriand (le nom de la ville désigne l’ensemble des habitants).
    La synecdoque : c’est une forme particulière de métonymie. Elle consiste à désigner un être ou un objet par un mot désignant une partie de cet être ou de cet objet. L’inverse (le tout pour la partie) est également possible.
    Ex : C’était une confusion, un fouillis de têtes et de bras qui s’agitaient. Zola (= de personnes)
    La périphrase : on emploie une expression au lieu d’un seul mot pour désigner un être ou un objet.
    Ex : l’île de beauté pour la Corse
    L’euphémisme : on emploie à la place d’un mot, jugé brutal, un autre mot, au sens atténué.
    Ex : Il n’est plus tout jeune = il est vieux.
    La litote : on dit peu, pour en exprimer davantage, souvent en utilisant une forme négative.
    Ex : Ce n’est pas mal = c’est très bien.
    L’antiphrase : par ironie, on dit le contraire de ce que l’on pense mais le ton employé ne laisse aucun doute sur le sens véritable du message.
    Ex : J’adore ta nouvelle coupe de cheveux! = je la trouve horrible.
    Les figures d'insistance
    L’anaphore : on répète un mot ou une expression au début de plusieurs vers ou phrases.
    Ex : Que tu es belle, ma bien aimée,
    Que tu es belle! Cantique des Cantiques
    L’hyperbole : on emploie des termes exagérés pour frapper le destinataire.
    Ex : être mort de rire.
    La gradation : on fait se suivre dans une même phrase ou un même vers des termes de plus en plus forts.
    Ex : Va, cours, vole et nous venge! Corneille
    Les figures d'opposition
    Le chiasme : quatre termes fonctionnent ensemble deux par deux: le 1er et le 4ème, le 2ème et le 3ème sont de même nature grammaticale.
    Ex : Plus l’offenseur est cher
    et plus grande est l’offense. Corneille
    L’oxymore : on rapproche deux termes de sens contradictoires dans un même groupe de mots.
    Ex : Cette obscure clarté qui tombe des étoiles. Corneille
    L’antithèse : on rapproche dans une même phrase deux idées opposées.
    Ex : N’est-ce pas toi qui pleures et Méduse qui rit? Aragon

      الوقت/التاريخ الآن هو الإثنين سبتمبر 25, 2017 2:39 am